L’OIT se félicite des engagements à ratifier la Convention sur la violence et le harcèlement

source : Actualités de la Organisation Internationale du Travail
02 MarsL’Argentine, la Finlande, l’Espagne et l’Uruguay se sont formellement engagés à ratifier la convention de l’OIT qui représente un cadre international pour mettre fin à la violence et au harcèlement dans le monde du travail.