Accueil du site > Présentation > Mot du Secrétaire Executif
Mot du Secrétaire Executif

Au terme du dernier mandat de Monsieur Innocent MAKOUMBOU, le Conseil des Ministres m’a fait l’honneur, lors de sa 28ème session ordinaire tenue le 14 juin 2019 à Genève (Suisse), de me nommer au poste de Secrétaire Exécutif de la CIPRES.

Je profite de l’opportunité qui m’est offerte pour exprimer mes sincères remerciements et ma profonde gratitude à tous les Organes de la Conférence et particulièrement aux Ministres de Tutelle de la Prévoyance Sociale, pour la confiance qu’ils ont bien voulu placer en ma modeste personne, en me confiant cette importante fonction.

Une rétrospective du chemin parcouru depuis la création de la Conférence, permet d’affirmer, sans risque de se tromper, que les actions multiformes menées par les Organes de la CIPRES pour l’atteinte des objectifs du Traité portent leurs fruits.

Il est en effet aisé de constater de la part des différents acteurs, une réelle volonté de relever les principaux défis et enjeux de nos systèmes de protection sociale ainsi qu’une appropriation des pertinentes pistes de solutions élaborées par la CIPRES.

Par ailleurs, grâce aux efforts conjugués de tous, la Conférence est parvenue à bien de résultats positifs, ce qui nécessite la préservation des acquis, mais aussi, l’atteinte de tous les objectifs fixés par le Traité. Je m’engage à les consolider, sous l’impulsion du Conseil des Ministres et de la Commission de Surveillance.

Je profite de l’occasion qui m’est donnée, pour rendre un vibrant hommage à mes illustres prédécesseurs, je veux citer Messieurs Vassiriki TOURE, Seyni GARANKE et Innocent MAKOUMBOU, qui ont grandement oeuvré pour le rayonnement de la Conférence. Je m’évertuerai avec l’appui de tous, à hisser toujours plus haut l’étendard de la CIPRES.

C’est le lieu de réitérer notre engagement à accompagner les Organismes de Prévoyance Sociale dans l’accomplissement des missions qui leur sont dévolues, sur la base des pertinentes orientations du Conseil des Ministres, à relever les défis actuels que sont entre autres l’extension de la protection sociale au secteur de l’économie informelle, l’instauration de la branche maladie, la mise en application de la Convention multilatérale de sécurité sociale et le renforcement de la politique de formation…

Le Secretaire Executif
Cécile Gernique DJUKAM BOUBA

Nos partenaires