Accueil du site > Présentation > Mot du Secrétaire Executif
Mot du Secrétaire Executif

La dynamique dans laquelle se trouve la CIPRES conforte sa nécessité et confirme que les Etats membres ont bien fait de mettre en place cette institution. Les résultats déjà obtenus en un peu plus de vingt ans d’existence sont très satisfaisants et les perspectives rassurent davantage.
Ce rayonnement positif de la CIPRES en Afrique a permis, ces dernières années, une augmentation de ses membres et l’affiliation de trois (03) nouveaux Organismes de Prévoyance Sociale (OPS).

La croissance des membres et les nouveaux objectifs fixés à la CIPRES à travers le Traité révisé ainsi que sa nouvelle organisation ont largement accru le volume d’activités de la CIPRES. Le Conseil des Ministres, en conformité avec le nouvel organigramme de la CIPRES, a donc donné son accord pour renforcer les effectifs du Secrétariat Exécutif. Nous avons ainsi accueilli pour notre intérêt commun, cinq (05) nouveaux Inspecteurs qui ont prêté serment et ont de fort belle manière, débuté leur mission au sein de la CIPRES. Certains ont déjà eu l’opportunité de rencontrer quelques uns à l’occasion des dernières missions et activités de la CIPRES. De même, les nouveaux membres de la Commission de Surveillance nommés par le Conseil des Ministres ont prêté serment conformément aux dispositions des statuts de cet organe.

La convention avec la Caisse Centrale de la Mutualité Sociale Agricole (CCMSA) de France s’exécute convenablement et nous en sommes très heureux. En effet, grâce à cette convention, le Secrétaire Exécutif et deux Inspecteurs de la CIPRES ainsi que des Présidents de Conseil d’Administration et Directeurs Généraux des OPS, accompagnés de leurs cadres supérieurs, tout comme des fonctionnaires de certains ministères, ont bénéficié au cours du dernier trimestre de 2016, d’une formation sur la gestion par objectifs.

Je suis également heureux d’annoncer que la CIPRES a signé récemment un accord de coopération avec l’Association Internationale de la Sécurité Sociale (AISS) en vue d’une entraide mutuelle dans l’effort de promotion du droit à la Sécurité sociale.

Toujours au chapitre des formations et rencontres, une conférence débat sur l’inspection dans les OPS a été organisée. Elle a permis de réitérer le rôle des structures en charge de l’inspection dans la bonne gestion des OPS ainsi que les modalités d’exercice de leurs missions. Dans cette même logique, la CIPRES travaille à l’élaboration d’un canevas standard de rapport d’activités qui devrait permettre de fidèlement rendre compte de la gestion des Organismes et de l’évolution de la prévoyance sociale dans les Etats membres mais aussi de faciliter la conception du rapport annuel du Secrétaire Exécutif de la CIPRES et des rapports des contrôles sur pièces de l’Inspection Régionale.

En outre, la Conférence veille à garantir les intérêts de ses membres et à leur trouver des modes de fonctionnement qui amenuisent les risques tant pour leurs ressources financières que pour leurs données et informations. En cela, la création d’un Fonds d’Investissement Africain (FIA) des Organismes de Prévoyance Sociale (OPS) des Etats membres de la Conférence Interafricaine de la Prévoyance Sociale est à l’étude et les Directeurs des Systèmes d’Information (DSI) des Etats membres et des experts métiers travaillent depuis plusieurs années sur la mutualisation des systèmes d’information des OPS des Etats membres.

Bonne visite et Bonne et Heureuse année 2017 à tous et à chacun.
Que cette nouvelle année consacre l’aboutissement ou l’amorce effective de nos ambitions professionnelles et personnelles les plus chères.

Le Secretaire Executif
Innocent MAKOUMBOU

Nos partenaires