Accueil du site > Présentation > Présentation
Présentation

La C.I.PRE.S est la Conférence Interafricaine de la Prévoyance Sociale. Créée le 21 septembre 1993 à Abidjan (Côte d’Ivoire) conjointement par les Ministères des Finances et ceux en charge de la Prévoyance Sociale, la C.I.PRE.S a pour missions :

  • Fixer les règles communes de gestion
  • Instituer un contrôle de la gestion des Organismes de Prévoyance Sociale ;
  • Réaliser des études et élaborer des propositions visant à l’harmonisation des dispositions législatives et réglementaires applicables aux organismes et aux régimes de prévoyance sociale ;
  • Faciliter la mise en oeuvre, par des actions spécifiques au niveau régional, d’une politique de formation initiale et permanente des cadres et techniciens des Organismes de Prévoyance Sociale des Etats membres.
  • Mot du Secrétaire Executif

    Autrefois presque toutes dans des situations très difficiles à différents niveaux, les Organismes de Prévoyance Sociale (OPS) des Etats membres se portent beaucoup mieux grâce aux contrôles de la CIPRES et à la mise en oeuvre progressive des objectifs du Traité instituant la Conférence. Toutefois, cette embellie de l’état des OPS doit être entretenue pour éviter qu’ils ne sombrent à nouveau. C’est pourquoi l’Inspection Régionale de la Prévoyance Sociale (IRPS) continue avec plus d’acuité ses missions (...)
  • Historique & Objectifs

    À l’initiative des Ministres des Finances de la Zone Franc au cours de leur réunion d’Avril 1991 à OUAGA et Septembre 1991 à Paris, il a été mis en place un groupe de travail chargé de réfléchir à la création d’un Organisme de contrôle et d’appui technique aux Caisses Africaines de Sécurité Sociale. Ces Caisses, il faut le rappeler, étaient toutes dans une situation financière particulièrement difficile, certaines étant déjà au bord de la cessation de paiement. Le groupe de travail composé de hauts (...)
  • Financement de la CIPRES

    Les recettes de la Conférence comprennent : les contributions annuelles des Etats membres versées par les organismes de prévoyance sociale ; les dons, legs et subventions versés par tout Etat membre, tout Etat tiers ou toute organisation ; les emprunts contractés en vue de l’exécution des dépenses d’investissement ; les recettes diverses. Au cours de la période de 1996 à 1998, la Conférence a bénéficié de l’appui de la Coopération française. Depuis cette date, son budget est entièrement financé (...)
  • Adhésion

    Tout Etat Africain peut demander à devenir membre de la Conférence. A cet effet, il adresse sa demande au Conseil des Ministres, lequel se prononce à l’unanimité. Ainsi, à sa demande, le Conseil a admis en sa session ordinaire du 10 juin 2016, la République de Madagascar au sein des Etats membres de la Conférence.
  • Traité

    PRÉAMBULE Les Gouvernements de la République du Bénin, du Burkina Faso, de la République du Cameroun, de la République Centrafricaine, de la République du Congo, de la République de Côte d’Ivoire, de la République Gabonaise, de la République de la Guinée Equatoriale, de la République du Mali, de la République du Niger, de la République Démocratique du Congo, de la République du Sénégal, de la République du Tchad, de la République Togolaise, de l’Union des Comores, ci-après dénommés les Hautes parties (...)
  • Textes d’application

    Ce sont l’ensemble des règlements et des textes de lois qui définissent et régissent le fonctionnement de la CIPRES ainsi que de ses différents organes. Textes de base de la CIPRES Règlement intérieur du Secrétariat Exécutif Statut des personnels du Secrétariat Exécutif Statuts du Secrétariat Executif Règlement intérieur de la Commission de Surveillance de la Prévoyance Sociale Règlement intérieur du Conseil des Ministres de la CIPRES Règlement financier et comptable des organes de la (...)
Nos partenaires