Accueil du site > Actualités > Bonnes pratiques > La comptabilité analytique, un outil nécessaire à une gestion optimale des (...)
La comptabilité analytique, un outil nécessaire à une gestion optimale des coûts
Date de publication : 05/01/2012

La comptabilité analytique est définie comme un mode de traitement des données ayant pour objectifs la recherche des coûts et l’approche prévisionnelle de l’exploitation et la mesure de performances d’une entité. Elle permet de :

  • connaître le coût des différentes fonctions ou activités exercées par l’entreprise ;
  • expliquer les résultats en calculant les coûts de l’activité de l’entreprise ;
  • permettre l’établissement de prévisions de charges et de produits ;
  • constater la réalisation et expliquer les écarts qui en résultent.

Cette liste des objectifs de la comptabilité analytique de gestion n’est évidemment pas exhaustive. Chaque organisme est amené à privilégier certains besoins en informations de gestion, en tenant compte de ses particularités structurelles et fonctionnelles, de son environnement, de sa politique, ou de sa stratégie à court, moyen ou long terme. Les organismes chargés d’assurer un service public n’auraient évidemment pas les mêmes besoins en comptabilité analytique qu’une entreprise de production soumise aux règles de la concurrence.

Ainsi, globalement, le rôle de la comptabilité analytique de gestion est de fournir des éléments de nature à éclairer les prises de décision.

Il doit donc avoir une parfaite cohérence entre le système de comptabilité analytique et la structure organique, la politique, la stratégie, les activités de l’organisme et son environnement.

Contrairement aux dispositions de la comptabilité générale qui sont pratiquement uniformes, celles de la comptabilité analytique sont constituées par un éventail de solutions dans lequel l’organisme doit opérer des choix et des combinaisons en fonction de ses particularités et de ses objectifs.

Une normalisation exagérée de la comptabilité analytique qui irait au-delà des principes de bases généraux serait inutile.

Champ d’application

Dans un système de comptabilité générale, les regroupements de charges sont effectués d’une façon générale par nature : frais de personnel, achats, services extérieurs…

Dans un système de comptabilité analytique de gestion, les regroupements de charges destinés à déterminer des coûts peuvent être effectués selon des critères extrêmement variés, en fonction des besoins de l’entreprise. Pour le cas des Organismes de Prévoyance Sociale, le regroupement de charges doit être fait par centre de responsabilité permettant de déterminer les coûts par centre de coût, par gestion et/ou par branche permettant de déterminer les coûts de traitement d’un dossier de prestation.

Le champ d’application de la comptabilité analytique est vaste et ouvre de nombreuses possibilités d’analyse du fonctionnement et de l’organisation d’un organisme :

  • reclassement par nature (comptabilité générale) ;
  • reclassement par variabilité (charges fixes, charges variables) ;
  • reclassement par destination : produits, services ;
  • reclassement par fonction, ou par centre de travail, etc.

Ces critères peuvent être combinés dans le cadre d’un même système de comptabilité analytique en fonction des objectifs recherchés.

Comptabilité analytique de gestion, instrument de preuve

Un des objectifs de la comptabilité analytique de gestion est de déterminer les bases d’évaluation de certains éléments devant figurer au bilan de l’entreprise :

  • les stocks et les en-cours de fabrication ;
  • les immobilisations produites par l’entreprise pour elle-même ;
  • éventuellement, les frais de recherches et de développement, les frais d’études à immobiliser.

Comptabilité analytique de gestion, instrument de contrôle

Les informations issues de la comptabilité analytique peuvent être utilisées pour exercer des activités de contrôle : - par la surveillance de l’évolution des valeurs constatées. L’analyse des évolutions passées au niveau des coûts, des marges ou des résultats peut permettre de prendre certaines décisions de gestion ; - par l’établissement de budget et par la mise en place d’une gestion prévisionnelle. Comptabilité analytique, outil de gestion La comptabilité analytique constitue pour les entreprises en général et les organismes de prévoyance sociale en particulier un outil d’aide à la prise de décisions dans plusieurs domaines notamment en matière de réduction des coûts de fonctionnement.

Commentez cette page 157 commentaires

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Nos partenaires