Accueil du site > Actualités > Mise en oeuvre de la politique de formation de la CIPRES
Mise en oeuvre de la politique de formation de la CIPRES
Date de publication : 04/01/2013

Le mardi 17 janvier 2012, a eu lieu, au Centre Régional Africain d’Administration du Travail (CRADAT), à Yaoundé, au Cameroun, la cérémonie officielle de lancement des formations relatives à la politique de formation de la CIPRES. Deux types de formation ayant fait l’objet d’harmonisation sont concernés et seront dispensés par le CRADAT aux personnels des organismes de prévoyance sociale. La formation des responsables des ressources humaines et de la formation et celle des cadres intermédiaires. La première formation donnera lieu à l’obtention d’un master en gestion des ressources humaines et la seconde, à une licence professionnelle. La cérémonie a été présidée par Monsieur Grégoire OWONA, Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale de la République du Cameroun, Président sortant du Conseil des Ministres de la CIPRES. Elle a été ponctuée par le mot de bienvenue du Directeur du CRADAT, le discours de l’Inspecteur Adolphe Gabriel MOUKENGUE, représentant le Secrétaire Permanent de la CIPRES et le discours de lancement des formations du Président sortant du Conseil des Ministres de la CIPRES.
La cérémonie a enregistré la présence de la Directrice du Bureau de l’Equipe d’Appui Technique pour l’Afrique Centrale de l’OIT basée à Yaoundé, des enseignants et des membres du Comité scientifique de gestion des programmes de formation du CRADAT, des centrales syndicales des travailleurs du Cameroun et de nombreux autres invités. Elle a aussi vu la participation des premiers candidats inscrits à ces formations par les organismes de prévoyance sociale du Congo, de la RCA, du Mali et du Tchad. Le projet d’instauration de la politique de formation de la CIPRES, objet de cette cérémonie de lancement découle des textes de base de l’Institution. En effet, le Traité l’instituant fixe quatre objectifs prioritaires à la CIPRES. Les organes de la Conférence ont depuis mis en exécution pratique ces objectifs, exception faite de celui relatif à la politique de formation de la CIPRES. Afin de procéder à la mise en œuvre de cet objectif et sur instruction du Conseil des Ministres, il a été réalisées des études qui ont permis de faire l’état des lieux en matière de formation des différents personnels des organismes, d’identifier les besoins prioritaires de formation des organismes, au regard des insuffisances relevées par les rapports d’audit effectués par l’Inspection Régionale de la Prévoyance Sociale dans lesdits organismes, de proposer la mise en place d’un système de formation répondant au souci de concilier les impératifs d’une gestion rationalisée et peu coûteuse, un système de formation avec les nécessités d’atteindre des résultats optimum dans le fonctionnement des organismes de prévoyance sociale, grâce à la formation de leurs ressources humaines. Les résultats de ces études ont donné lieu, par décision du Conseil des Ministres tenue à Genève (Suisse), le 11 juin 2010, à la mise en place et à l’adoption de trois programmes de formation. La formation des responsables des ressources humaines et de la formation, la formation des cadres intermédiaires et la formation des formateurs des techniciens de sécurité sociale.Pour la mise en oeuvre de ces formations, le Conseil des Ministres, prenant en compte l’évaluation des capacités pédagogiques et infrastructurelles effectuée au Centre Régional Africain d’Administration du Travail (CRADAT) à Yaoundé au Cameroun et à l’Institut des Métiers de la Sécurité Sociale (IM2S) à Abidjan en Côte d’Ivoire, a, par une décision du 11 juin 2010, autorisé le développement de la politique de formation de la CIPRES à travers ces deux centres qui constituent ainsi deux pôles de concentration. Le premier pour le compte de la zone Afrique centrale, et le second au titre de la zone Afrique de l’ouest. Le Conseil a, par conséquent, instruit la Commission de Surveillance et le Secrétariat Permanent de prendre attache avec ces centres en vue de déterminer les modalités pratiques de mise en oeuvre de la politique de formation de la CIPRES sur la base d’un programme coordonné et harmonisé. Le lancement officiel des formations de Licence professionnelle en sécurité sociale et de Master en gestion des ressources humaines des cadres des Organismes de Prévoyance Sociale, marque l’aboutissement fructueux des échanges d’harmonisation entre la CIPRES et le CRADAT. Il marque aussi l’aboutissement d’un processus qui vise l’amélioration des compétences des personnels, afin de les doter de moyens permettant d’assurer le développement durable de leurs institutions respectives, et de s’adapter aux évolutions structurelles incontournables du secteur de la prévoyance sociale. La formation du personnel constitue en effet le socle fondamental sans lequel une institution ne saurait véritablement assurer, avec efficacité et efficience optimale, ses missions. C’est donc à juste titre que figure au titre des indicateurs de gestion et ratios prudentiels de performance applicables aux organismes de prévoyance sociale, le ratio relatif à la formation. La politique de formation est désormais effective dans la zone Afrique centrale. Les regards se tournent maintenant vers l’IM2S pour la zone ouest et les Directeurs Généraux des organismes de prévoyance sociale en vue d’encourager leur volonté et les efforts déployés pour la formation des personnels de leurs organismes.

Nos partenaires